Biographie

Alain, Jacky, Didier et Yves. ABBEY ROAD, quatre musiciens dont l’ambition et la vocation sont de faire partager leur passion de la musique  des « FAB FOUR ». Les répétitions débutent en 1987 avec un personnel tout à fait différent  que celui que l’on connaît aujourd’ hui, Yves étant le fondateur et seul rescapé.  A cette époque, Abbey Road exécute un répertoire autre que celui  actuellement proposé. Il s’apparentait plutôt aux débuts de la carrière des Beatles, et proposait des titres tels que : « She’s a woman », « Anytime  at all »,  « She loves you », … ne nécessitant d’autres instruments que les sections rythmiques traditionnelles de la plupart des rock and roll bands du début des sixties. (Basse, batterie et guitares). Trois ans plus tard, face au succès remporté et probablement en partie responsable du phénomène qui voit naître une multitude de « cover bands », Abbey Road décide de modifier ses objectifs en s’attaquant à forte partie, puisque le but est de reproduire le répertoire des Beatles dans son intégralité. Il est même question d’exécuter des titres figurant sur les albums de la fin de leur carrière, nécessitant l’apport d’ensembles symphoniques. Par cette démarche, Abbey Road tient alors à se démarquer du lot sans cesse croissant de formations diverses et internationales imitant les Beatles dans leur approche du répertoire et encore plus dans le look (Perruques, costumes sans col, guitare identiques….), piège qu’Abbey Road a toujours voulu éviter à tout prix en conservant sa personnalité propre. La formule plaît et le groupe est de plus en plus sollicité, puisqu’il participe entre autres à chaque convention Beatles entre 1988 et la fin des années 1990. Ce sera le théâtre de rencontres de choix et l’occasion même de sympathiser avec des sommités telles que Pete Best (1er batteur des Beatles, à qui succéda Ringo Starr), Joe Flannery (assistant de Brian Epstein, manager des Beatles, le même qui invitera Abbey Road à Liverpool), Tony Sheridan (artiste qui tenait le haut de l’affiche de la plupart des premiers concerts des Beatles, et avec qui Abbey Road improvisera lors d’une surprenante « Jam session »), Bob Wooler (D.J. de la Caverne de Liverpool), et autres Alf Bicknel (chauffeur des Beatles), etc. L’idée du groupe est de reproduire cette musique sans déprécier l’esprit dans lequel elle a été créée, avec le souci d’actualiser les sonorités : une façon de faire découvrir à un public souvent jeune, la culture Beatles toujours avant-gardiste dans l’exploration des techniques de l’époque. Après plus de 900 concerts, record pour un groupe belge, et 10 000 albums vendus, ils sont toujours bien là ! Depuis cette fin avril 2013, le premier DVD du groupe est disponible, il reprend les titres enregistrés lors du 25e St-HUBERT le 18 août 2012, avec la complicité de 4 cuivres et 4 cordes. Bon souvenir à posséder dans sa vidéothèque !

Le groupe

Alain PIRE (12 octobre 1953) : le guitariste fou. Alain est sans doute le plus empreint par la musique des B. surtout la deuxième période (Sergeant Peppers, Double Blanc, Abbey Road…). Grand fan de la  période psychédélique, il assure les parties guitare de Georges avec encore plus de feeling, de présence et de charisme… Il est également musico du groupe « Michel Drucker Experience » après avoir officié  dans le groupe HUY, avec « SUCH A NOISE », JO  LEMAIRE+FLOUZE,…

Jacky COPPENS (29 juillet 1961) : batteur. Jacky a tout de suite compris quel devait être son rôle et l’a pris à cœur (à chœurs aussi d’une manière magistrale). Il a assuré la batterie derrière Adamo, Claude Barzotti, Jeff Bodart, Sharko, Philippe Lafontaine. Il est également chargé de cours au conservatoire de Bruxelles et directeur d’une académie.

Didier DESSERS (19 décembre 1962) : claviériste, guitariste. Il est aussi multi-instrumentiste, arrangeur, compositeur, directeur artistique… Il a participé à de nombreuses sessions d’enregistrements et de réalisations en studio avec de nombreux artistes comme Rapsat,  Maurane, Adamo, Perry Rose (dont il est directeur musical de la nouvelle tournée), Aubert, Jeff Bodart, Léopold Nord et bien d’autres…  Sans compter qu’il accompagna sur scène une bonne partie de ces  artistes. Son expérience et la qualité de son travail font de lui un musicien hors normes tout en simplicité et sympathie.

Yves LALOUX (30 janvier 1952) : le bassiste fondateur. Il est autodidacte, fan invétéré des B. depuis sa plus tendre enfance. Il a officié de 14 à 22 ans à la dure école du bal jusque toutes les heures… Il est ensuite passé par la chanson française, le rock et la musique Renaissance où il eut l’occasion de pratiquer intensément les harmonies vocales, ce qui lui  procura un avantage certain quand il fonda Abbey Road. Son rôle de chanteur-lead bassiste et manager du groupe font fatalement de lui le pilier du band.