The Sneakers a réussi le pari d’aller au-delà du stéréotype du simple tribute band.
Deux heures du show de Sneakers couvrent les trois grandes étapes fondamentales de la carrière de DM :

les naïfs (mais très importants débuts) des années 80 avec Vince Clark,

les longues années avec Alan Wilder (quand les pages principales du groupe ont été écrites),

et la dernière époque,qui a suivi le départ de ce dernier.


En octobre 2004 le show a été soumis à l’opinion de DM qui a apprécié le travail réalisé et reconnu les Sneakers comme le meilleur tribute band.