Maria D chante comme elle respire. Surtout quand elle se glisse dans la peau de son idole.
Mais si elle interprète pourtant les chansons de « la môme Piaf » avec sa propre personnalité, elle lui rend hommage avec beaucoup de respect.
Maria D, ce n’est pas seulement la grande Piaf, il y a ce petit quelque chose qui vous interpelle, qui fait la différence. De la passion à l’émotion.
Vous ne regretterez pas d’être simplement là, vous serez la foule enthousiaste qui, au moins le temps d’un spectacle, vous fera voir la vie en rose.
Son manège à elle, c’est un éternel hymne à l’amour.
Un voyage dans le temps pour découvrir ou redécouvrir Piaf au travers d’un petit bout de femme qui vous distille son immense talent dans un répertoire tout en nuances. On « Piaf » d’impatience de l’entendre une fois encore